Agence 79C

Social storytelling : les « stories »

Les « Stories », c’est un nouveau format proposé par Instagram depuis début aout. Le principe, est très simple, une ou plusieurs séquences vidéos de 15s qui mis bout à bout forme une « histoire » valable durant 24h … et là, je vois votre tête … vous pensez, oui mais Snapshat le fait aussi, et vous n’auriez pas tort, c‘est un copier-coller du format Snapshat à quelques détails prés.

Instagram ou Snapshat Stories…

Tout dépend ce qu’on souhaite faire, déjà les filtres que proposent Snapshat n’existe pas sur Instagram… pour le moment. On peut faire confiance à la filiale de Facebook pour corriger le tir rapidement.

snapchat-mcdo-geofilters-filtres-geolocalisation

Avec Snapchat, il est très difficile d’analyser les retombées d’une publication. Alors qu’Instagram offre des reportings précis, très utiles pour les entreprises, les influenceurs qui veulent connaître l’impact de leurs contenus, pratique !

instagram-analytics-followers-top-postsD’autre part, les fonctionnalités de recherche, l’utilisation de hashtags, font d’Instagram un réseau ou une marque peut plus facilement émerger auprès de ses publics et gagner en notoriété de façon organique.

Quelques chiffres

Instagram : 300 millions d’actifs au quotidien (source Instagram, juin 2016)
Snapshat : 150 millions d’actifs au quotidien ( source Bloomberg, juin 2016))

Pour les 15-24 ans : 33% sur Snapchat, 24% sur Twitter et 18% sur Instagram
(source Médiamétrie et Stratégir-WSA)

L’intérêt pour les marques

Les marques peuvent raconter des histoires et ainsi publier du contenu scénarisé, permettant plus d’engagement vs les photos. Illustration qui est faites de Mercedes :

Au salon Social Media Week, l’agence WeAreSocial a livré ce qui fait le succès de snapchat :
L’audience est ultra-captive et très attentive au contenu, mieux les interactions sont aussi plus nombreuses avec les « stories » qu’avec les vidéos proposées sur Youtube.

Raconter une histoire de la marque, qui dure 24h, en atteignant plus 300 millions de personnes, donc proposer plein d’histoires éphémères ce qui encouragent l’utilisateur à vivre au rythme de l’instant « Stories ». Cela permet d’attirer, de fidéliser et séduire les consommateurs, d’humaniser la marque et de se rapprocher de sa communauté.

« Spectacles », le petit plus de Snapshat pour se lâcher

Des lunettes connectées, elles sont équipés d’une mini-caméra permettant à son utilisateur d’enregistrer des vidéos de 10 secondes max, sans sortir son smartphone de sa poche et de les envoyer directement sur le réseau social. Pour un rendu optimum, un objectif (115°) y a été installé et permet de reproduire l’angle de vue proche de l’œil humain. On a les mains libres pour vivre l’histoire, on filme en toute liberté, alors lâchons nous !!